Char Renault FT
les différentes versions

Les principales versions du char Renault FT :

  • FT version armée d'un canon de 37 mm (1830 ex)
  • FT armée d'une mitrailleuse (1000ex)
  • FT TSF (ou signal) (200ex)
  • FT armée d'un canon de 75 mm (600 ex )
  • Autres types et version (370ex)

plans 3 vues tank renault FT

Plans 3 vues des differnet type de tourelles "Omnibus", "Girot" et "Signal"

FT canon et mitrailleuse : les differentes tourelles.

prototype du FT-17 tank renaut

- Prototype du FT, camps de Champlieu, 14 mars 1917 -

Les deux tanks étaient similaire, en dehors de leurs armement rien ne les distingue l'un de l'autre. Si on peut distinguer plusieurs type de tourelle, celle-ci n’est pas propre à un armement distinctif puisqu’elles peuvent accueillir les deux type d’armes.

On peut juste noter que le prototype était amrmée d'une mitrailleuse Hotchkiss Modèle 1914 (4800 cartouches). Si les premières tanks sortent avec une tourelle ronde entièrement moulée, celles-ci sont difficile à réaliser en grande série. Il est prévu pour standardiser la production, de nouvelles tourelles sont prévus pour accueillir indistinctement n’importe quel armement.  

tank ft-17 tourelle omnibus ou polygonale

- FT-17 tourelle "omnibus" ou "polygonale" -

La première tourelle dite "tourelle omnibus" ou "polygonale" est constitué de plaques rivetées surmonté d'un kiosque avec un kiosque de ventillation surmonté d'un dôme arrondie, avec par une trappe situé à l'arrière.

FT-17 canon avec un tourelle modèle Girod

- FT-17 canon avec un tourelle modèle Girod -

La seconde, produite par les "Aciéries Paul Girod" de Ugine (Savoie), si elle est comme l'originale arrondie, elle n'est pas moulé d'un seul bloc, mais constitué de plusieurs éléments arrondis rivetés entre eux  (plus facile à produire). On retrouve sur ce modèle le kiosque de ventilation. La trappe à l’arrière de la tourelle est également présente.

La version canon était armée d'un canon de 37 mm AS de "l'Atelier d'Artillerie de Puteaux " équipé d'une culasse semi-automatique. Ce dispositif permetait à un seul homme d'assurer le maniement de l'arme. Avantage pour le gain de place et de poids, mais être seul à charger et un pointer obliger le pointeur à perdre de vue sa cible entre chaque rechargement.

FT TSF ou Signal.

Alors que le ministère de la guerre n’a encore demandé aucun véhicule de ce type, Renault prend de sa propre initiative de concevoir un véhicule blindé dédié à la transmission. Le prototype sort des usines en décembre 1917 et  sera commandé à 200 exemplaires en janvier 1918.
Le FT Signal, se caractérise le remplacement de la tourelle pivotante par une casemate plus grande pouvant accueillir trois hommes d'équipage (un radio, un observateur, un conducteur mécanicien) et un poste TSF E10 ter.

 

tank ft-17 signal / TSF

- Renault FT Signal -

Seuls ces trois modèles du FT servirent sur le front en 1918. (canon, mitrailleur, et Signal). Ce ne sera pas le cas des versions armées d'un canon de 75 court ou version artillerie motorisé, qui étaient  encore qu’au stade expérimental en novembre 1918. D'autre version verront ainsi le jour après guerre, dans les années 20. Mais le plus surprenant avec le FT, c'est que les études continueront encore dans l’année 30, et sera même présent sur le front en 1940.  S’ils étaient déjà déclassés et utilisés pour l’instruction, ils sortiront de leurs  casernes pour être lancés dans la bataille ô combien inégal.

char d'assaut renault ft 17

FT17

Renault FT

Présentation
Historique
Conception
Différentes Versions

Galerie Photos
Renault FT
Tourelle polygonale / "Omnibus"
Signal / TSF

Autres liens

Vidéos
Sources
Manuel d'usine Renault