U-boote

U-BOOTE


Une Nouvelle arme

 

La Marine Impériale Allemande a commencé la guerre avec seulement 28 Sous-marins (alors que la Royal Navy en possédait 74), 344 autres seront commandés durant la guerre. En novembre 1918 pas moins de 226 sous-marins auront été construit.

L' avance technique des allemands avant guerre est un atout majeur dans la conception de leur flotte sous-marine, avant toutes les autres nations l'Allemangne réussi a définir clairement le rôle du sous-marin. (sa principal mission était alors de couler les cuirassés britannique lors d'embuscade à la sortie de lors ports, on n' est donc bien loin de la guerre de course que certain comme Laubeuf prédira si bien)

Avec l'impulsion de la marine allemande, de l'industrie et la recherche font d'énorme progrès. Les ingénieurs allemands développe et construisent les sous-marins les plus sophistiqués en adoptant les solutions des plus innovantes, comme l'utilisation de moteur de Diesel, de la double coque de l'ingénieur français Laubeuf, et bien d'autre encore...au total se sera pas moins de 25 types de sous-marins qui vont être mis en chantiers. Tous conçut dans un rôle bien précis dans le but d'atteindre un maximum d'efficacité ( sous-marins océaniques, navires côtiers, mouilleurs de mines ...)

Les résultats sont impressionnant, sur 372 sous-marins lancés, 274 d' entre eux enverront par le fond 6596 navires marchants (12.800.733 tx.). Chiffres vertigineux qui à son revers. Si dans un premier temps, on peu parler de guerre "fraîche et joyeuse" pour les sous-marinier (aucune parade, ni doctrine sous marine n' existe encore contre eux), le retour de bâton lui sera d' autant plus violent. Avec la mise en place de contre mesure efficace, l' Entente retourne la vapeur en 1917, avec l' arrivé en masse d' escorteur (made in U.S.A.), et la mise en place des convois et perfectionnement des moyens ASM (TSF, hydrophone, aviation, grenade sous-marine, qui elle à était mise au point dès 1915). Et si en 1916 un U-boat coulait en moyenne 900tx / jour, fin 1917, on passait à 300 tx. seulement, pour des perte toujours plus élevés. 42 U-boats coulés lors du second semestre contre 20 au premier semestre.

Au total 17841 hommes ont servi à bords des U-boats, et en 1918, les effectifs s' élèvent à 11917, dont 5467 embarqué sur 176 sous-marins.

affiche de propagande ww1
A ffiche exhortant les allemands a "acheter des bond de l'état pour la guerre sous-marine contre l'Angleterre" .
en pleinne guerre sous marine sans restriction (après fevrier 1915)

A la fin de la guerre ont dénombrera 5924 morts, soit la moitiés des effectifs embarqué, et la perte de 178 sous marins, soit les 2/3 des effectifs !

De la cette guerre la marine marchande sortira exsangue du conflit, sur les 12 850 000 tx. (dont prés de 7 millions de tonneaux britannique, soit plus de 2000 navires), plus huit autres millions de tonneaux ont été avariés. La marine à voile en outre ne s' en relèvera pas. Ces pertes catastrophiques, avait bien failli contraindre l' Angleterreà demander la paix. Mais les marine de guerres de l' Ententeétaient resté intactes, et six millions de soldat britanniques avaient réussià franchir la manche, presque sans dommage, seules douze transports de troupe sur 25000 passages furent coulé...

Mais pour obtenir ce résultat, les alliés avaient dû opposer aux 343 U.boote 8000 navires ASM et plus de 2000 avions et dirigeables.

transport de troupe

Melbourne, Soldats australiens embarquant pour le front.

U-boote diesel
Lancés avant la guerre, ils connaîtront une carrière opérationnel courte, et finiront pour la plus part relégués à l' instruction.
Avec l' abandon de la chaudière à mazout ou à pétrole et donc de vapeur (lourde et difficile d' emploi et qui dégage une énorme fumée visible à des dizaines de milles), ces sous-marins sont d'une grande réussite technique qui permettront à l'Allemagne de devancer les marine de l' Entente qui elles continuerontà utiliser encore de tel sous marin. Tel que les célèbres "fritures" françaises qui portent des nom de poissons.

U 1 - U 2 - U 3 - U 5 - U 9 - U 13 - U 16 - U 17

Mittel-U
Ces sous-marins dit océanique, les Mittel U serviront de basse des futures U-boote Type IX de la seconde guerre mondiale
U 19 - U 23 - U 27 - U 31 - U 43 - U 51 - U 57 - U 63 - U 66 - Mittel U

Les grands croiseurs sous-marins et u-boote marchands

U 151 - U 139 - U 142

Deutschland  novembre 1916, New London

Le Deutschland dans le port de
New London durant son escale
en novembre 1916

Ces forceur de blocus, étaient initialement conçut dès 1916 pour relier les Etat-Unis (encore neutre jusqu'en avril 1917), pour faire du commerce.
Ainsi le Deutschland (sous-marin civil et donc non armé), commandé le Capitaine Paul König (commandant de la marine marchande avant guerre) qui effectura deux traversés sans encombre, rapportera en une seule traversé dix fois la valeur du navire. devant une tel reussite d'autre mission fut vite preparé, mais la tournure de la guerre, et l'opinion américaine et enfin l'entré en guerre des Etats-Unis mis fin à ces missions. Le Deutschland fut donc armé, comme le fut son confrère le Bremen.

Ces grands sous-marin si ils possedaient une artillerie consequente, deux canons de 105 mm, étaient bien moins rapide que les sous-marin classiques, mais possedaient en revanche une énorme autonomie, capable d'effectuer des patrouilles de plus de 100 jours.

UB : Sous-marin côtiers torpilleur
UB I - UB II - UB III

UC : Sous-marin côtiers poseur de mines
UC I - UC II - UC III

Les sous-marins mouilleurs de mine apparurent dès 1915, pour remplacer les navires de mouilleur de mines de surface. Ces premiéres version (comme le UC1) étaient dépourvu de canons et de torpilles. Mais devant la nécessité de la guerre ils en furent trés vite pourvu.

uc-5

Marins britannique abord du sous marin mouilleur de mine allemand UC-5 qui vient d'etre capturé.le 27 avril 1916, le UC-5 s'echoua sur un banc de sable (5159N 0138E). L'équipage tentera de le saborder, mais la charge refusera d'exploser. On distingue les puits où etaient stockés les mines.

UC 95

Le UC 95, sous-marin de type UC III pouvait emporter 14 mines de type UC200 disposé dans six puits. Certains de ces sous-marins étaient équipé d'un canon de 105 mm (150 obus) au lieu du 88 mm standard.

UE : Sous-marin océanique poseur de mines
UE 1 - UE 2

 




Document sans titre

SMS Emden menu

 

logo
Les
U-boote

 

U-boote.
Lutte anti sous-marine
Les convois


Les Blimps de la Royal Navy

 

"Eviter le combat d'escadre, restaurer la guerre de course avec le sous-marin, affamer l'Angleterre en détruisant son commerce, réduire à la misère ses industries."

Laubeuf

 

- top -