LzDream

M.A.S.

posted 28/10/2012

Motoscafo Anti Sommergibile

 

Les MTB (motor torpedo boat) de la seconde guerre mondiale, ont pour origine les CMB (HM Coastal Motor Boat) britanniques et les MAS italiens. Si les CMB britanniques sont plus petits que certains MAS italiens, ils trouvent tout deux leurs origines dans le développement avant guerre des compétitions et autres sports nautiques.

En Italie c’est la SVAN (Société des automobiles nautique) qui met au point les premières embarcations. Rapide et bien armée (torpilles, canons, mitrailleuses, et mines sous-marines), cette vedette suivant son armement peut aussi bien s’attaqué au navire de surface qu’à un sous-marin en plongé. Désignée sous l’acronyme de M.A.S (Motobarca Armata SVAN), la petite embarcation, conçu par Attilio Bisio, avait pour caractéristiques un faible tirant d’eau, une proue effilé et profilé, et une quille spécialement conçue pour franchir les lames des vagues à très grande vitesse.

Vedette italienne MAS 116

- Vedette italienne MAS 116 -


Entre 1916 et 1918, 244 vedettes de combat "M.A.S." de différents modèles vont être répartie entre neuf bases) sur la côte Adriatique (dont Venise, Ancône et Bari et au niveau du détroit d'Otrante).


Agrandir le plan

Les opérations des MAS furent nombreuses et variés, et elles eurent de nombreuses occasions de s’illustrer. Le commandant Luigi Rizzo, qui a déjà coulé deux cargos dans le port de Durrës les 7 et 26 juin 1916, parvient à forcer le 10 décembre 1917 le port de Trieste et à torpiller le cuirassé Wien. Mais de toutes les victoires qu’ont remportées les MAS, la plus célèbre reste celle du torpillage du Szent Istvan. Dans la nuit du 9/10 juin 1918, deux MAS, commandées par Luigi Rizzo et Giuseppe Aonzo, tombent par hasard sur une formation autrichienne dans l’Adriatique, au large de l’îlot de Premuda. La formation autrichienne est constituée de deux cuirassés (le Szent Istvan et du Tegetthoff), d’un contre-torpilleur et de 6 torpilleurs, a quitté Pola avec l’intention de forcer le barrage du détroit d’Otrante. Les deux MAS, profitent de l’obscurité et de leurs petites tailles, pour s’approcher de la flotte autrichienne sans être repérer, et torpiller le fleuron de la flotte austro-hongroises le Szent Istvan (victime du MAS 15). Touché à mort, le grand navire chavire et sombre au bout d’une heure.
Après la perte du fleuron de sa flotte, la K.u.k.K ne tentera plus aucune autre sortie majeure de la guerre.

MAS 15 torpillant le Szent Istvan

- MAS 15 torpillant le Szent Istvan -

 

© 2000 - 2015 LzDream.net | mail : contact@lzdream.net