previous   Zeppelin précédent
zeppelin LZ85 (lz85)

Lz55 - LZ85

Zeppelin de Type p
Référence constructeur : Lz55
Nom opérationel : LZ85 (Armée)
Longueur : 163,5m
Largeur : 18,7m
Volume : 31900 m3
Motorisation : 4 moteurs diesel Maybach C-X de 210hp
vitesse maximum : 96km/h
Plafond : 3200m
Autonomie : 4300 km
Charges utiles : 16,2 tonnes
Construit à Potsdam
Premier vol :12 septembre 1915
Mise en service : -
commandant : Hauptmann Ernst Scherzer
Descendu par la DCA le 5 mai 1916 en Salonique.

L10
Le L10 Zeppelin de type P
 
Fin 1915, le LZ85 est envoyé sur le front Est. Basé à Allenstein (aujourd'hui Olsztyn en Pologne ), il effectue sa première mission en bombardant Dünaburg (Daugavpils, Lettonie) le 12 octobre 1915 (3522kg de bombe), Minsk et Riga le 14 et 22 octobre 1915. (chacune des deux cités seront gratifiées de 1766kg de bombe).

- Les premières missions sur le front est, octobre 1915 -
Google map
 

 

En Novembre 1915 la base de Temesvar est opérationnel. Équipé d'une station radio, et d'une centrale de production d'hydrogène, elle est prête pour accueillir son premier dirigeable dans son unique hangar.

szentendras
Hangar de Temesvár (en hongrois).

(en allemand (de)Temeschburg, (de)Temeschwar ou (de)Temeswar, en hongrois (hu),http://de.wikipedia.org/wiki/Luftschiffhalle le lieu exacte est à coté de Temesvár (Timişoara aujourd'hui en Roumanie), dans la petit village de Dudeştii Noi (en allemand : Neubeschenowa, en hongrois: Újbesenyő).

front sud



C'est au LZ81 à qui reviendra l'honneurs d' inaugurer les lieux, avec pour mission de semer le désordre et de perturber l' approvisionnement des armées alliées en bombardant le port de Salonique. Le LZ81 est commandé par le commandant Jacobi, mais il n'arrivera pas à mener à bien cette mission pour des raisons de pannes de moteur à répétition. Le LZ81 devra rebrousser chemin à chaque tentative pour atteindre le port de Salonique. Devant cet échec la décision est prise de le remplacer au plus vite par le LZ85 aux moteurs plus sûr.

Arrivé le 27 janvier 1916, le LZ85 lance un premier raid le 31 janvier. Mais les Balkans sont loins de ressembler au plaine russe. Accidenté et montagneux le terrain est hostile, les vents contraires et violent rendent la marche sur Salonique difficile. Mais une fois passer ces barrières naturelles, la Grèce ce révèle être beaucoup plus hospitalière. Le LZ85 arrive au dessus de Salonique en suivant le cour de la Vardar. Il largue pas moins de 2t de bombes, causant d'important dégâts, dont un dépôt appartenant à la banque de Salonique et une caserne grecque. Après un vol de 18 heures non sans difficultés, le LZ85 atterrit sans une égratignure à Temesvár.

Le second raid sur Salonique est lancé le 17 mars 1916.
Mais en raison d'une mauvaise météo, Scherzer réalise qu'il ne pourra pas atteindre Salonique si il ne se ravitaille pas à Sofia à l'aller comme au retour. Réalisant un léger détour par la Bulgarie, Le LZ85 effectue un premier ravitaillement, puis reprend la route vers Solonique. Mais les conditions météo ne s'améliorent pas. Des nuages très dense l'obligé de voler à une altitude trop basse pour que sa sécurité soit assurée. Au abord de Salonique, vers 2h du matin, il est repéré par les poste de vigie, La DCA rentre dans la danse, et encadre de loin le dirigeable. Mais un tir de shrapnel (voir plusieurs) plus chanceux (ou ajusté, c'est à l'avis de chacun) touche le LZ85. Le précieux hydrogène s'échappe. Les cellules de gaz se vide. Se sachant touché, Scherzer, ordonne le replie immédiat sur Sofia, les bombes sont larguées en rase campagne (ne causant aucun dégât).

Le LZ85 réussira à se traîner jusqu'à Sofia. Si sur place il peut faire le plein de carburant, il n'y a pas d'hydrogène. Pour alléger et équilibrer le dirigeable, une partie de l'équipage est débarqué et deux moteurs sont démontés (deux sur quatre). Tous feront le voyage jusqu'à Temesvár en train et arriveront au terrain quelques jours plustard. Quant au LZ85 après quelques réparations sommaires, il repart le jour même et arrivera au à la base sans encombre.

Malgré cet échec un nouveau raid est programmé, mais n'abouti pas en raison de la météo. Le LZ 85 rebrousse chemin.

Ce n'est que le 5 mai 1916 avec une météo favorable, que le LZ85 réussie à atteindre Salonique. Au dessus du port il est accueillit par un feu intense de la DCA. Le premier coup porté au LZ85 aurait été tiré par le HMS Agamemnon (avec ses pièces de 12 livres). Mais la confusion est total. Tout ce qui peut tirer en l'air se déchaîne sur le grand dirigeable. Le TB18 de la Royal Navy déclare également l'avoir touché, tout comme les batteries mobiles d'auto-canon de 75mm et l'aviation française.

Mais la revendication du LZ85 par le TB18 pourait être légitime au vue du forum suivant.
http://1914-1918.invisionzone.com/forums/index.php?showtopic=22397&st=25

 
tb18
- Le TB18 -
c'est lui qui aurait porté le coup fatal au LZ85
http://www.worldnavalships.com/torpedo_boats.htm
 
 
Ce qui est sur c'est que le LZ85 est mortellement touché. Cette fois si la fuite n'est plus possible. Blessé à mort, perdant tout son hydrogène (qui n'explose pas au grand soulagement de son équipage), le LZ85 prend la direction de l'embouchure de la Vardar, pour s 'y posé dans les marécages qui l'entourent.

L'équipage s'en dégage, les 13 hommes sont saint et sauve. Perdu dans les marais leur priorité est de détruire le LZ85 qui a atterri intact (même si il est partiellement dégonflé). En y mettant le feu, ils détruisent également tout les documents, instruments et équipements qui aurait pu être utiles à l'Entente.
Puis c'est la fuite, qui va s' avéré brève puisqu'il sont capturé par la cavalerie française.
Interné dans un premier temps dans un camp de prisonnier français, l'équipage est remis remis aux britanniques, et seront interrogés (du 15 au 20 décembre 1916). Puis renvoyer dans un camp au Royaume-uni.

Le LZ85 est dans un premier temps une véritable attraction et de nombreuses personnes civils et militaires iront sur les lieux du crash.

Puis dans un second temps après démontage complet il sera transporté part barge jusqu'à Salonique puis remonté et exposé à la Tour Blanche (Salonique).

Après l'exposition, le LZ85 sera de nouveau demonté et expedié au Royaume-Uni, via le trasporteur de balon d'observation, le HMS Canning, pour y être etudié. Ces enseignements serviront entre autre à la mise au point du dirigeable britannique R27 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dirigeable_R27).
 
carte
Les Balkans : ligne de front fin 1916
 


lz85 http://www.mars.slupsk.pl/fort/sterowce/0lz055.htm


http://www.lolly.freeserve.co.uk/
http://www.luftschiff.de/index.htm
http://84eri.canalblog.com/archives/2007/11/23/6989822.html
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pages-d-Histoire-Artillerie/Artillerie/sections-canons-zeppelin-sujet_1226_1.htm
http://www.battleships-cruisers.co.uk/zeppelin_airship.htm