LzDream

A l'abordage.

posted 03/09/2012

Le blocus les îles anglaises est total, tous les moyens sont bons pour empêcher les navires marchands d'approcher les côtes. Asphyxier le commerce, affamer la population et mobiliser le maximum de troupes loin du front ou comment avec un équipage de sous-marin mobiliser plusieurs escorteurs. Tel est l'objectif premier de l'état-major allemand. 

Pour coordonner tous ses U-boots, l'Etat-major de la Marine a besoin d'yeux. Dans cette guerre qui se joue sur un front immense l' information est un atout majeur, et celui qui la contrôle garde ainsi l'initiative de frapper l'adversaire au moment opportun, tout en ménageant ses effectifs. Ces yeux, doivent repérer les convois, puis donner leurs coordonnées et leur cap. Cette mission ce sont les zeppelins qui vont la remplir.

blocus total

- Blocus des îles britanniques -
vision de la propagande bien loin de la réalité.

Mais lors de ces missions, parfois longues (plus de 24h dans certains cas), l'ennui y est parfois mortel. Les équipages lisent les journaux pour passer un peu le temps, et ce qu'ils lisent ne nourrit pas leur ardeur combative, bien au contraire. Ils lisent à la une l'héroïsme des sous-mariniers,  les faits d’armes des pilotes de chasses abord de leurs rapides machines et les comptes-rendus des équipages de zeppelins bombardant Londres... mais pour eux, pas de couronne de laurier...les longue missions de reconnaissance au dessus de la Mer du nord n’intéressent pas les journaux.

23 avril 1917. Une nouvelle journée triste et monotone commence pour le Capitaine Bockholt, commandant du "L 23", le long des côtes norvégiennes.  Soudain, dans la matinée, Une vigie repéra une voile du côté de Doggerbank. Aussitôt, l'alerte est donnée. Le commandant du zeppelin, lassé par ces journées sans gloire et sans danger, décide d'inspecter ce bateau neutre. L'équipage quitte sa léthargie, pour s'activer et se préparer à l'arraisonnage. Privés d'action, les hommes sont excités par cet événement inhabituel.

Bientôt, le zeppelin pointe ses mitrailleuses sur le bateau marchand inoffensif, qui ne résiste pas devant l'équipage déterminé. Le commando d'arraisonnage se précipite pour inspecter le "Royal", qui transporte du bois vers l'Angleterre. La "marchandise de contrebande" est aussitôt saisie et le navire marchand, détourné vers Cuxhaven, où le bois sera plus tard utilisé dans la construction d'habitations.

 

musee
http://www.aeronauticum.de/

sources :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/.../zeppelin-corsaire-sujet_1761_1.htm
http://1914-1918.invisionzone.com/forums/index.php?showtopic=93976
http://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1917/1917%20-%200448.html

© 2000 - 2012 LzDream.net | mail : contact@lzdream.net