Sopwith Tabloid

posted 07/09/2012

le n°394, version terrestre

Début prometeur

Ce petit avion au ligne carré et au nez pincé est le premier d' une longue série d' avion que Thomas Sopwith mettra au point , tel que le Pup, et plus encore le Baby. Conçu en 1913 par Thomas Sopwith et F Sigrist comme avion terrestre (en non encore munis de ses flotteurs), le Tabloid devait être un avion de reconnaissance et donc à usage militaire. L' avion construit dans le plus grand secret, commença ses vols d'essais en l'automne 1913 à Brooklands. Aussitôt suivirent les tests soumis à l'appréciation d'officiels. Lors de ces démonstrations privés, l'avion sut s'imposer par ses qualité de vols (que ce soit par sa vitesse que par sa maniabilité).

Le 29 novembre 1913, à Farnborough, au siège de la Rayal Aircraft Factory, qui jugeait les résultats des essais de qualification, le Tabloid atteignit une vitesse de 148 Km/h en vol horizontal et monta à 336 m en 60 secondes.
Même si les résultat sont bien plus que satisfaisant, ce fut surtout l' audace de sont pilote qui vont porter le Tabloid au devant de la scène. Effectivement ce même 29 novembre, le pilote d' essais Harry Hawker vola jusqu 'à Hendon, arriva sur l' aérodrome au moment où se tenait un des rassemblement populaire du samedi et montra le nouvel avion Sopwith à plus de 50 000 spectateurs, exécutant deux rapides circuits à basse altitude et à plus de 140 km/h. La démonstration était faite, et le résultat ne se fit pas attendre : le biplan fut commandé en tant qu' avion de reconnaissance monoplace et équipa les escadrilles de la RNAS et du RFC.

durant le trophée Schneider, avril 1914.
sopwith Tabloid durant la coupe Schneider

Coupe Schneider

Devant ce succès, Sopwith décida de préparer l'un de ses monoplace pour représenter les Royaumes-Unis lors de la coupe Schneider. Etant donnée que la compétition était réservée aux hydravions, la machine vit initialement son train remplacé par un large flotteur central. Le moteur Gnome de 100 CV fut construit et mis au point pour l' occasion. Cependant lors des premiers essais, le flotteur se révéla insuffisant : tandis qu'il flottait, l'avion se retourna soudain, alors que personne ne s'y attendait. A l' usine,il fut décidé de dédoubler le flotteur en le coupant simplement en deux. La solution se révéla être la bonne, et après les essais de flottaison et de vol effectués sur la Tamise, le Tabloid fut directement envoyé à Monaco le 8 avril 1914. Avant la conquête du trophée, l' appareil subit encore une seul modification d' importance : le remplacement de l'hélice par une autre au rendement supérieur. Le reste ne posa plus aucun problème.

Le Tabloid n' était ni le favoris, et encore moins le challenger de la compétition. Sopwith (bien que construisant des avions depuis 1911) ne s'ètait pas encore forgé un nom auprès des experts et du public en dehors de ses frontières, et cela malgré le succès du "Bat Boat")
Les grand favoris de cette année là étaient donc les deux Nieuport de Espanet et Levasseur. Mais leur performances furent décevante, et il dépassèrent difficilement les 100 km/h.
Le 20 avril 1914, à Monaco, le son pilote Howard Pixton fit voler l'avion à la moyen de 140 Km/h. En deux tours additionnels, l'appareil atteignit les 148 Km/h et établit le nouveau record de vitesse sur hydravions, laissant loin derrière les deux Nieuport qui dépassèrent difficilement les 100Km/h.

La victoire de Thomas Sopwith avec le Tabloid donnait au Royaume Unis son premier succès aéronautique sur le plan international.

Coupe Schneider

Coupe Scheinder

A son retour en Angleterre, le biplan réintégra les usines de Sopwith de Kingston afin d' être réadapté à la configuration terrestre grâce à l' adoption d'un train à structure en V.
Par la suite, le Tabloid fut mis à la disposition du pilote R.H. Barnwell et préparé pour participer au Derby aérien de 1914. Mais, à cause de très mauvaise visibilité, l'avion ne termina pas la compétition.
Ce sera la dernière compétition du Tabloid, une autre épreuve bien plus dangereuse l'attendait lui et ses pilotes.

 

Document sans titre
Document sans titre
section aviation

Sopwith Tabloid

- Coupe Schneider
- Fiche technique
- En service RNAS/RFC
- Profiles

La destruction du Königsberg